Championnat du monde : le Danemark remporte son premier titre mondial

Les Danois sont les nouveaux champions du monde. (Reuters)

Le Danemark a nettement battu la Norvège (31-22), dimanche à domicile à Herning, et a été sacré champion du monde pour la première fois de son histoire.

En battant nettement la Norvège (31-22), dimanche en finale du Mondial qu’il organisait avec l’Allemagne, le Danemark est entré dans le cercle très fermé des pays, qui ont décroché en handball les trois titres majeurs : Jeux Olympiques, Championnat du monde et Championnat d’Europe. Avant lui, seules la Russie et la France avaient réussi pareille performance. Et quatre joueurs danois dimanche ont été sacrés champions du monde, après avoir auparavant gagné l’or olympique (en 2016) et européen (en 2012) : Mikkel Hansen, Niklas Landin, Lasse Svan Hansen et Henrik Toft Hansen.

Pour parvenir à ses fins, dans une salle de Herning totalement acquise à sa cause, la sélection danoise n’a laissé aucune chance à la Norvège. Comme cela avait déjà été le cas vendredi en demie, où elle avait largement disposé de l’équipe de France (38-30). Dimanche, les Norvégiens ont tenu 10 minutes. Puis Lasse Svan Hansen, Mikkel Hansen et Mads Mensah Larsen ont donné au Danemark une avance de trois minutes (7-4). Les Danois ont ensuite accablé leurs adversaires en fin de première période, leur infligeant notamment un 4-0 (14-8, 24e), avant d’atteindre la pause avec une avance déjà impressionnante de sept buts (18-11) !

Mikkel Hansen, grand artisan de la victoire danoise. (S.Mantey/L’Équipe)

Hansen et Landin, les héros danois

Au retour des vestiaires, l’avance danoise s’est stabilisée, et la Norvège s’est offert une courte réaction. Ainsi Mikkel Hansen et ses partenaires ont été incapables de marquer pendant plus de six minutes ! Mais ça a été pour mieux redémarrer ensuite. Avec Hansen, mais également Rasmus Lauge, Morten Olsen et Magnus Landin, le Danemark a passé un 5-0 aux Norvégiens (26-15, 48e). Ces derniers étaient définitivement K.O. Dans les dernières minutes de la finale, les Danois ont soigné leur avance au tableau d’affichage et préparer la fin de la rencontre pour exploser de bonheur et communier avec leurs supporters.

Un dernier but, signé Nikolaj Oris, et le Danemark a officiellement conquis le titre de champion du monde, qui était détenu depuis quatre ans par l’équipe de France (qui a terminé le Mondial 2019 avec une médaille de bronze). Auteur de sept buts en finale, Mikkel Hansen a une nouvelle fois porté son équipe vers les sommets. Niklas Landin a été impressionnant devant le but. Morten Olsen (cinq buts), Lasse Svan Hansen, Mads Mensah Larsen et Rasmus Lauge (quatre buts chacun) ont également participé à la fête. Celle-ci va maintenant se prolonger à Herning. Et c’est en champions du monde que Mikkel Hansen et Henrik Toft Hansen retrouveront dans les prochains jours leurs coéquipiers du Paris-SG.

La Norvège de nouveau en argent

Deux ans après avoir été battue en finale du Mondial par l’équipe de France, la Norvège a dû à nouveau se contenter de la médaille d’argent. Submergée par la sélection danoise dimanche, elle a réagi principalement par Magnus Jondal, son ailier gauche, auteur de neuf buts. Sander Sagosen, la star de l’équipe et du Paris-SG, a inscrit quatre buts.

Source : Championnat du monde : le Danemark remporte son premier titre mondial

Share Button