Kiel remporte la Ligue des champions face à Barcelone

Sander Sagosen a inscrit sept buts. (A. Mounic/L’Équipe)

Kiel a remporté la quatrième Ligue des champions de son histoire en s’imposant face à Barcelone (33-28), mardi soir à Cologne.

Kiel tient la quatrième Ligue des champions de son histoire. Après 2007, 2010 et 2012, le club allemand est allé chercher une édition 2020 à part – chamboulée par le coronavirus – mais qui a pu aller à son terme. Dans la Lanxess Arena vide qui accueillait ce Final Four, les Allemands ont dominé en finale le Barça (33-28), tombeur la veille du PSG (troisième au final).

Après une entame de match très serrée, Kiel est parvenu à faire le break au bout d’une dizaine de minutes (7-5), grâce à un but du Norvégien Sander Sagosen (7 buts au total), arrivé cet été dans le nord de l’Allemagne et qui avait disputé la phase de groupes de l’édition 2019-2020 avec le PSG. Les Barcelonais n’ont réussi à revenir qu’une seule fois à hauteur des Kieler (27e, 15-15), sans jamais réussir à prendre l’avantage.

Un Landin XXL

En seconde période, Kiel a passé le cap du +5 en s’appuyant sur les arrêts de Niklas Landin, devenu quasiment infranchissable (14 arrêts à 34 %), sacré pour la première fois en Ligue des champions, seul titre manquant à son palmarès. L’ailier barcelonais Alex Gomez, meilleur buteur de la rencontre avec dix réalisations (dont cinq penalties), et le portier Gonzalo Perez de Vargas (10 arrêts) ont seulement permis de maintenir le suspense, sans faire basculer la rencontre.

Avec ce sacre, Filip Jicha décroche son premier trophée international en tant qu’entraîneur, après avoir gagné la Ligue des champions à deux reprises comme joueur, déjà avec Kiel (2010, 2012). Kiel succède au Vardar Skopje, absent de ce Final Four. Barcelone, neuf fois vainqueur en C1 (record), n’a plus remporté de titre depuis 2015 et tombe pour la première fois cette année.

Les Français frustrés
Ils étaient quatre joueurs français sur la feuille de match de la finale mardi soir, tous du côté barcelonais. Ludovic Fabregas (trois buts), Dika Mem (quatre buts), Timothey N’Guessan (un but) et Cédric Sorhaindo quittent donc Cologne frustrés et sans trophée.

Source : Kiel remporte la Ligue des champions face à Barcelone

Share Button