La coupe de France, Brest y revient !

Au terme d’une finale longtemps accrochée, Brest a finalement remporté la deuxième coupe de France de son histoire, en l’emportant sur un score large face à Toulon/Saint-Cyr (30-21).

Deux ans après avoir soulevé la coupe de France à l’AccorHotels Arena, le Brest Bretagne Handball a remis ça ce soir, en terrassant Toulon Saint-Cyr en finale. Pourtant, au bout de quarante-cinq minutes de jeu, bien malin aurait été celui capable de deviner le vainqueur de cette édition. Car si le score final est lourd (30-21), les Varoises ont longtemps tenu tête à des Bretonnes favorites. Notamment grâce à leur gardienne Léa Serdarevic, capable de faire le match avec son homologue Cléopatre Darleux, mais aussi à Sabrina Zazai. C’est d’ailleurs au moment où leurs cadres ont baissé la garde, tandis que Laurène Catani se faisait exclure, que l’outsider toulonnais a du plié pavillon. “Il nous manque des rotations, on avait plusieurs filles du centre de formation sur le banc de touche. On manque de qualité face à eux. Pour l’emporter, on aurait du faire un très bon match” déplorait le coach toulonnais Sandor Rac, oubliant sans doute que, pendant trois quarts d’heure, leurs filles en avaient fait un, de très bon match. Mais dans le money-time, Brest a su piocher sur son banc pour prendre les devants, notamment grâce à une Amandine Tissier et une Sladjana Pop-Lazic supersoniques, d’ailleurs meilleures scoreuses de leur équipe avec six réalisations chacune. “Physiquement, Toulon a peut-être un peu pioché. On avait perdu en championnat chez nous et on s’était dit ce soir qu’on allait pas sortir toutes nos cartouches trop tôt” confirmait Laurent Bezeau, dont l’équipe a déjà rempli son palmarès cette saison. “On voulait mieux faire que la saison dernière, et c’est fait grâce à cette coupe de France. Mais si on peut faire mieux, on ne va pas se priver” concluait-il.

Kevin Domas

nce, Brest y revient ! | HandNews

Share Button