Les Bleus renversent la Croatie au tournoi de qualification olympique

Kentin Mahé et les Bleus ont été malmenés par la défense croate de Zelko Musa (à g.) et Kresimir Kozina. (N. Luttiau/L’Équipe)
Malmenée par la Croatie, l’équipe de France a arraché une victoire cruciale en ouverture de son tournoi de qualification olympique, vendredi à Montpellier (30-26). Elle pourrait composter son billet pour Tokyo dès samedi contre la Tunisie.

L’équipe de France a arraché une victoire cruciale et renversante contre la Croatie, vendredi à Montpellier en ouverture de son tournoi de qualification olympique (30-26). Menés de cinq buts en début de seconde période (12-17, 32e), les Bleus ont assommé les hommes au damier dans le dernier quart d’heure, grâce notamment à une formidable entrée en jeu de Yann Genty (9 arrêts).

Samedi, ils peuvent faire un grand pas vers les JO en cas de victoire face à la Tunisie, l’équipe a priori la plus faible du groupe, nettement dominée par le Portugal vendredi (27-34). Si dans le même temps la Croatie ne s’impose pas face aux Portugais, les Bleus tiendront leur billet pour Tokyo.

Crispés, les Bleus ont souffert en attaque dès l’entame face à une défense croate très agressive. Les arrêts de Vincent Gérard leur ont permis de rester à hauteur (7-7, 17e).

Mais l’équipe des Balkans a profité d’une exclusion temporaire de Luka Karabatic pour creuser un premier écart (7-10, 22e). À la pause, malgré les coups de patte de Dika Mem (5 buts) les Bleus étaient en grande difficulté (12-15, 30e).

À la reprise, la Croatie a continué à s’envoler (12-17, 32e). Mais les nombreux changements effectués par Guillaume Gille ont commencé à payer petit à petit. La défense française faisait reculer les Croates et Yann Genty, entré à la place de Vincent Gérard, multipliait les parades devant la cage.

Sur les rotules, la Croatie ne marquait plus

Encore en retard au début du dernier quart d’heure (20-23, 44e), les Bleus ont placé un brutal coup d’accélérateur (24-23, 52e). Mis à part le remarquable Ivan Cupic (10 buts), la Croatie, sur les rotules, ne marquait plus.

Kentin Mahé (5 buts) et Melvyn Richardson ont continué à pousser l’avantage bleu. Et la France a terminé avec sa plus grosse avance de la partie (30-26, score final). Un pécule de quatre buts qui pourrait s’avérer très précieux en cas d’égalité à trois équipes.

Source : Handball : Actualités, calendriers et résultats, matchs en direct

Share Button