Ligue des champions (H) : le Paris-SG enchaîne contre Celje – Hand – C1 (H) – L’Équipe

Nedim Remili (ici face à Chambéry et Fahrudin Melic) et les Parisiens n’ont pas eu la partie facile face à Celje. (F. Faugère/L’Équipe)

Paris a logiquement signé sa quatrième victoire en quatre journées de Ligue des champions en dominant Celje dimanche (27-18), en attendant le choc sur le parquet du Barça samedi prochain.

Comme prévu, le PSG a poursuivi son parcours sans faute, dimanche contre Celje (27-18). Leur quatrième victoire en autant de journées de Ligue des champions, la dixième toutes compétitions confondues depuis le début de saison.

Comme les inattendus Danois d’Aalborg sont retombés de leur nuage face à Szeged (28-35), le champion de France est désormais la seule équipe des poules hautes à avoir fait le plein de points depuis le début de la saison. Avant le choc à Barcelone, samedi prochain, il pointe en tête du groupe A avec une longueur d’avance sur Flensburg et deux sur le Barça et Aalborg.

Dans la superbe ambiance assurée par les ultras à Coubertin, le PSG a pourtant longtemps peiné face à de jeunes Slovènes sans victoire, mais sans complexe. L’entraîneur Raul Gonzalez avait aligné un sept de départ peu habituel avec les jeunes Sadou Ntanzi, Adama Keita et Edouard Kempf, afin de ménager ses cadres en l’absence de trois joueurs majeurs : victime d’une commotion cérébrale jeudi contre Chambéry, Henrik Toft Hansen était venu s’ajouter à Mikkel Hansen (commotion cérébrale également) et Sander Sagosen (adducteurs).

Gérard impressionnant dans le deuxième acte

Et les Parisiens se sont montrés très maladroits en attaque, manquant notamment deux penalties face au gardien Klemen Ferlin (14 arrêts). Celje en a profité pour rester à portée à la pause (13-11, 30e) et égaliser peu après la reprise (13-13, 34e).

Piqués au vif, les hommes de la capitale ont immédiatement réagi. Avec une défense resserrée et une série d’arrêts de Vincent Gérard, auteur d’une remarquable entrée en seconde période, ils ont signé un 5-0 en cinq minutes qui a mis les Slovènes dans les cordes (18-13, 39e). Le gardien des Bleus a poursuivi son festival (13 parades au total dont 2 penalties) et Celje a complètement lâché prise (27-17, 57e). Ce sera une tout autre histoire dans quelques jours en Catalogne.

Raul Gonzalez (entraîneur du Paris-SG): « Celje a signé un très bon match, notamment en première période quand leur défense nous a posé des problèmes. Mais après la pause, on a haussé notre niveau défensif et Vincent Gérard a été fantastique dans son but, ce qui nous a permis de jouer en contre-attaque. Je suis très satisfait. »

Tomaz Ovcirk (entraîneur de Celje): « n a joué avec un peu trop de respect pour nos adversaires, surtout en attaque. On a bien fini la première période en se montrant plus agressifs en défense, mais ensuite on s’est retrouvés face à un gardien de très haut niveau (Vincent Gérard), ce qui explique notre défaite. »

Source : Ligue des champions (H) : le Paris-SG enchaîne contre Celje – Hand – C1 (H) – L’Équipe

Share Button