Ligue des champions (H) : Nantes écrasé à Aalborg – Hand – C1 (H)

Les Nantais (ici face à Barcelone) ont été très largement dominés par Aalborg. (N. Luttiau/L’Équipe)

Les Nantais, toujours très diminués, ont complètement explosé mercredi au Danemark, sur le parquet d’Aalborg (32-24).

Décimé depuis plusieurs semaines, Nantes a payé l’addition mercredi à Aalborg, lourdement battu par le champion du Danemark (32-24). Depuis fin septembre, le « H » assurait en Championnat et en Ligue des champions en s’appuyant sur ses jeunes face aux blessures de cinq de ses arrières (Alexandre Cavalcanti, Olivier Nyokas, Aymeric Minne, Rok Ovnicek, Eduardo Gurbindo). Mais Grégory Cojean, l’entraîneur adjoint, s’attendait à des moments difficiles : « On réagit plutôt bien, prévenait-il lundi, mais les matches se multiplient, on peut accumuler de la fatigue. »

Sa prédiction s’est malheureusement réalisée sur le parquet danois, où les hommes en rouge semblaient aussi immenses que sur leurs portraits géants accrochés aux cintres. Euphorique, Aalborg a étiré son début de saison de rêve avec une quatorzième victoire en quinze matches (pour un nul), toutes compétitions confondues, et reste un étonnant coleader de ce groupe B si relevé.

Après huit minutes et une série de contre-attaques tranchantes, les Nantais étaient déjà la tête sous l’eau (6-1, 8e). Secoués par un passage en défense étagée avec Dragan Pechmalbec en pointe, ils ont semblé revenir dans la partie (7-6, 14e). Mais Baptiste Damatrin a manqué le tir de l’égalisation et le château de cartes s’est effondré pour de bon (14-7, 26e ; 23-12, 41e).

Les gamins ont soudain fait leur âge

Épatants ces derniers temps, Thibaut Briet (20 ans, 4/9 au tir) et Lucas de la Bretèche (18 ans, 1/4) faisaient soudain leur âge. Mais ils n’étaient pas aidés par leurs aînés, hors sujet au tir (2/8 pour David Balaguer, 2/5 pour Kiril Lazarov) comme dans la cage : 10 arrêts cumulés pour Emil Nielsen et Cyril Dumoulin contre 23 (à 48 %) pour le diabolique Mikael Aggefors, dont quatre sur penalty…

Seul Matteo Fadhuile (18 ans également), le chevelu demi-frère du Parisien Elohim Prandi, a profité de cette seconde période poubelle pour faire admirer ses appuis de feu et inscrire ses cinq premiers buts en Ligue des champions. Mais le H était déjà tourné vers les duels des prochaines semaines contre trois adversaires directs, Zaporojié, Zagreb et Celje.

Après quatre journées, il ne compte que deux points au compteur, avec certes un calendrier très difficile. La qualification pour les huitièmes de finale n’est pas encore en danger (les six premiers de chaque groupe poursuivront leur route), mais l’équipe d’Alberto Entrerrios devra vite relever la tête, en attendant de vider son infirmerie.

Source : Ligue des champions (H) : Nantes écrasé à Aalborg – Hand – C1 (H)

Share Button