Paris expéditif contre Aalborg en Ligue des champions – Hand – C1 (H)

Après huit semaines d’absence, la star du PSG Mikkel Hansen, ici au jet de 7 mètres, a effectué un retour remarqué. (L. Argueyrolles/ L’Équipe)

Le PSG a mis moins de vingt minutes, samedi soir, pour dominer les Danois d’Aalborg en C1 (37-24) et revenir à hauteur du Barça en tête du groupe A.

Un gros quart d’heure. C’est le temps dont a eu besoin le PSG, samedi soir à domicile, pour venir à bout d’Aalborg, pour le compte de la 6e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions (37-24). Marquée par le retour au jeu de deux stars de la capitale, le Norvégien Sander Sagosen et du Danois Mikkel Hansen, la rencontre aura ressemblé à une formalité, après quinze minutes d’esbroufe de la part des visiteurs (2-4, 5e ; 6-6, 11e).

lire aussi

Le groupe A

Mais très vite, la jeune classe danoise a été étouffée, incapable de marquer le moindre but pendant sept minutes après la 20e. Un terrible trou d’air dont le responsable se nomme Rodrigo Corrales. Dans la cage parisienne, l’Espagnol a multiplié les parades et les prouesses (13 arrêts sur 36 tirs, 36 % d’efficacité) sous le regard amusé de Vincent Gérard, laissé au repos. À la pause, le match était déjà plié (18-11).

Deuxième gros test européen mercredi en Allemagne, à Flensburg-Handewitt

Offensivement, la machine a également bien tourné avec 6 buts pour Hansen, 5 pour Luka Karabatic et Sagosen, 4 pour Kounkoud et Remili.

Grâce à ce cinquième succès, Paris revient au classement à hauteur de Barcelone, où il a chuté pour la première fois de la saison le 19 octobre (36-32). Dès mercredi, un deuxième gros test européen attend le PSG en Allemagne, à Flensburg-Handewitt. La course à la première place du groupe A, essentielle pour obtenir une qualification directe en quarts de finale de la C1, passe par un succès au Schleswig-Holstein.

Sander Sagosen (PSG) : « excellent de revenir »
« Aalborg a une équipe fantastique cette saison qui nous a causé beaucoup de problèmes durant le premier quart d’heure. Mais on a réagi en réalisant tous un grand match. Je n’ai pas joué pendant un mois mais le handball, c’est toute ma vie. Lorsque tu ne joues pas, c’est difficile pour la tête. C’était excellent de revenir. Pour Mikki (Hansen), c’est encore plus difficile car il s’agit d’une blessure à la tête. Mais c’est la vie des sportifs. On a travaillé dur pour revenir au bon moment, dans cette période où de très gros matches nous attendent. »

Source : Paris expéditif contre Aalborg en Ligue des champions – Hand – C1 (H)

Share Button